Ce weekend, mon corps et moi on a lutté. Contre le froid. Ca a commencé samedi matin, quand j’ai du sortir du lit. Ca s’est fait en plusieurs fois. La première pour aller chercher le thé. La seconde pour aller chercher des gâteaux. La troisième pour aller chercher l’ordi. Je suis revenue au lit après m’être douchée. Puis je me suis dis que je pourrai pas me sécher les cheveux au lit. Enfin si, mais c’était pas pratique. Du coup, je me suis levée en vrai.

Une copine est arrivée pour le café. Elle était congelée. On a bu le café. Plein de fois. Et on a parlé du froid. Et puis elle est partie et je suis retournée au lit. Avec mon jean. J’essayais d’apprivoiser l’idée de con que j’avais eue d’aller passer ma soirée dans un gymnase. Je suis sortie du lit au dernier moment. J’ai voulu me redoucher pour me donner la foi. J’ai mis mes fringues propres sur les radiateurs. J’ai envisagé de rentrer dans la baignoire habillée pour pas subir la transition où t’es tout nu. Me suis dit que les collants dans l’eau c’était compliqué à enlever. Du coup je me suis douchée classique.J’ai couru au radiateur du salon pour récupérer mon jean. J’ai couru au radiateur de l’entrée pour récupérer mon t-shirt. J’ai couru au radiateur de la chambre pour récupérer mon pull. J’ai enlevé le jean, j’ai mis des collants dessous. J’ai remis le jean.

Je suis descendue au parking. J’ai allumé la voiture, elle a crié de froid. Longtemps. Arrivée devant le portail, le bip ne marchait pas. Je l’ai frictionné. J’ai tripoté la pile. Ca marchait pas. La mort dans l’âme, j’ai ouvert la fenêtre pour viser le capteur. Ca marchait pas. Je suis sortie de la voiture. J’ai été essuyer le capteur parce que y’avait de la neige dessus. Ca marchait pas. J’ai crié. J’ai commencé à reculer pour regarer la voiture et rentrer chez moi. J’ai appuyé un dernier coup sur le bip au cas où. Ca a marché. Je suis partie.

J’ai passé ma soirée au gymnase, j’ai vu un bon match, j’ai bu de la bière et je suis rentrée. Le portail marchait pas. J’ai crié très fort. J’ai frictionné la pile. J’ai essayé plusieurs angles. Je suis sortie de la voiture. J’ai fait le tour du portail par l’entrée piéton. J’ai essayé de biper depuis l’autre côté. Ca marchait pas. J’ai refait le tour. Je suis remontée dans la voiture. J’ai reculé pour la garer dans la rue. J’ai fait un créneau de 10 000 ans. J’ai pris mon sac, j’ai fermé la voiture. J’ai mis un ultime coup de bip vers le portail en passant devant à pied. Il s’est ouvert. J’ai tapé du pied partout. J’ai couru à la voiture. J’ai perdu mon bonnet. J’ai démarré comme une possédée. J’ai roulé sur mon bonnet. Je suis sortie, j’ai ramassé mon bonnet. Je suis rentrée me garer à ma place.

Je suis arrivée chez moi, j’ai tout jeté, je me suis mise au lit. Avec mes deux paires de chaussettes, mes collants, mon jean, un plaid, la couette, un sweet, la capuche et une bouillotte. J’ai dormi. Je me suis réveillée au matin à poil en fœtus avec la bouillotte dans le cou. Je me suis dis que j’avais une vie nocturne décidément curieuse. Je me suis aperçue que j’avais plus rien à bouffer. J’ai refait mon cirque des fringues sur les radiateurs.

Je suis descendue pour aller faire les courses. Arrivée devant le portail, le cœur battant, j’ai appuyé sur le bip en fermant les yeux. J'ai ouvert les yeux. Ca marchait pas. J’ai tapé sur le volant, ça a klaxonné très fort, deux voisins sont sortis. J’ai dit pardon. J’ai frictionné la pile. J’ai déneigé le capteur. J’ai essayé tous les angles de tirs. J’ai reculé la voiture pour tester de plus loin. J’ai ouvert le bip. J’ai dépoussiéré le dedans du bip. J’ai refermé le bip. J’ai appuyé très fort. J’ai appuyé doucement. J'ai eu un sanglot. J’ai jeté le bip dans le pare brise. J’ai ramassé le bip. Je suis retournée me garer à ma place en me disant que je boufferai pas jusqu’à demain. Et que tant pis.

Je suis remontée chez moi. J’ai été sonner chez mon voisin pour lui demander s’il avait des soucis avec le portail.

Il m’a dit qu’il fallait changer la pile du bip.

J’ai dit qu’elle était neuve de un mois.

Il m’a dit qu’il fallait changer la pile du bip.

J’ai dit ‘’Mais regarde, quand j’appuie ça clignote vert, c’est qu’il marche’’.

Il m’a donné une pile.

 

Bon, le portail n’a aucun problème.

Mais tout ça, c'est quand même à cause du froid.

ob_6517c9f0b0178dd16c7f955eb9ca0289_cocooning